BIENVENUE SUR LE SITE DU COLLECTIF DIESE (C° DIESE)

Nous sommes un regroupement de conductrices & conducteurs et nous travaillons dans l'une des nombreuses entreprises du secteur telles que ADIATE, MOBI-FRANCE, SYNERGIHP, TITI-FLORIS etc...

Pour défendre efficacement nos droits de salariés et améliorer nos conditions de travail, nous nous sommes organisés nous-mêmes puisque parmi les conductrices & conducteurs que nous sommes, il y a un lanceur d'alerte spécialisé dans notre secteur d'activité, des syndiqués révoltés et expérimentés qui rejettent profondément les agissements de centrales syndicales, des militants associatifs en contact avec des juristes ou bien encore des gilets jaunes qui disposent d'un réseau d'avocats spécialisés.

 

 Nous avons ouvert ce site internet pour créer un lien d'informations et d'entraide 

role porte parole 

 

* Natacha (conductrice dans la Loire et membre de notre C° DIESE)

le progres

 

 Logo Info Presse  Cliquez ici pour lire l'article

 the logo of the courthouse with the caption justiceCliquez ici pour lire le jugement de Natacha

 

 

* Alain (ancien délégué syndical devenu membre de notre C° DIESE) : « pratiques dévastatrices de certaines entreprises »

ETHIQUE Copie

 

 imagesCliquez ici pour écouter son témoignage

 

 

  

* Louis, conducteur dans les Bouches-du-Rhône : « exécution déloyale de mon contrat de travail par mon employeur »

« Mon employeur me retirait 30 minutes de travail par jour et ne me payait pas les temps de travaux annexes (hors conduite) pourtant garantis par notre convention collective.

A cause de ces heures non payées, je perdais beaucoup de salaire mais en plus cela se répercutait sur mes droits pour le calcul de mes indemnités journalières de la Sécurité Sociale, de mes indemnités de congés payés, de mon 13ème mois et autres : un véritable scandale !

Grâce au COLLECTIF DIESE et à ses avocats partenaires, j'ai obtenu un rappel de salaires et des dommages et intérêts pour exécution déloyale du contrat de travail par JLI. »

 the logo of the courthouse with the caption justiceCliquez ici pour nous demander le jugement de Louis

 

 

* Cécile, conductrice dans les Deux-Sèvres : « c'est une honte ! »

 salariee 2

 

Logo Info Presse Cliquez ici pour lire l'article de presse

 

 

* Daniel, conducteur dans le Vaucluse : « mon employeur utilisait un document illégal pour ne ne pas me payer les 550 heures minimum »

« En échangeant avec les membres du COLLECTIF, je me suis rendu compte que mon employeur utilisait un document illégal et abusif pour ne pas me payer les 550 heures minimum d'un conducteur en période scolaire ! Le COLLECTIF DIESE m'a donc aidé dans ma démarche pour récupérer mes 550 heures minimum, les rappels de salaires qui vont avec, l'augmentation de ma prime d'ancienneté, de mon indemnité de congés et de mon 13ème mois ainsi que la régularisation de mes bulletins de paies pour les tous les organismes. » 

  the logo of the courthouse with the caption justiceCliquez ici pour nous demander le jugement de Daniel

 

 

 

* Sophie, ex-conductrice du Puy-de-Dôme chez vortex : « jamais je n'aurais imaginé que ça puisse exister »

 imagesCliquez ici pour écouter Sophie

 

 

 

* Michel, conducteur en Bretagne : « usager(s) absent(s) et salaire obligatoire »

« Mon employeur refusait de me verser mon salaire car l'élève que je transportais était malade. Pourtant me concerant j'étais apte à travailler et tributaire de la situation ...

Grâce à l'aide du COLLECTIF DIESE, j'ai pu obtenir le paiement de mon salaire en application des heures indiquées sur mon contrat de travail et de la jurisprudence en vigueur par la plus haute juridiction de l'ordre judicaire français : la Cour de Cassation. »

  the logo of the courthouse with the caption justice Cliquez ici pour nous demander la jurisprudence en vigueur

 

  

 

 * Hélèna, conductrice dans les Yvelines : « impayés, travail dissimulé et préjudice auprès de la sécurité sociale »

« Mon employeur me payait sur la base d'un temps estimatif et théorique sans tenir compte des heures que je déclarais sur mes feuilles de routes ... J'avais beau réclamer le paiement de toutes mes heures ce n'était jamais régularisé !

Lorsque je suis tombée malade, j'ai ensuite eu des problèmes avec la sécurité sociale pour percevoir les IJSS dans le cadre de mon arrêt maladie.

Suite à une procédure juridique pour défendre mes droits, mon employeur a été condamné pour travail dissimulé et j'ai obtenu des dommages et intérêts pour préjudices subis résultant du refus de régularisation des heures effectuées et du retard engendré dans la transmission des bonnes attestations auprès de la sécurité sociale. »

 the logo of the courthouse with the caption justiceCliquez ici pour nous demander le jugement de Hélèna

 

 

 

Les prix cassés ne devraient pas être le principal critère d'attribution des circuits !

Le dumping social de certaines entreprises tire tout un secteur d'activité vers le bas ! De nombreux salariés ne sont pas payés au regard du temps réellement travaillé et il y a de plus en plus de prestations bas de gamme sans formation et autres.

Ceci à cause de choix politiques ou de réseaux d'influence qui favorisent certains dirigeants d'entreprises puissants.

 

P0 LYON MAG 

 

imagesCliquez ici pour écouter le témoignage d'un militant associatif

 

 

 

Statuts

 

Le dépôt des statuts de notre organisation de salariés s'est fait en date du 2 décembre 2016 afin :

  • De pouvoir participer au premier tour d'élections professionnelles,
  • De créer du lien entre les salariés isolés de notre secteur d'activité,
  • De créer une structure d'informations, de conseils et de réflexions au sein de notre secteur d'activité,
  • De cesser la désinformation de certains employeurs auprès de retraités qui continuent de travailler, 
  • De défendre les droits des salariés de notre secteur d'activité contre les nombreux employeurs qui ne respectent pas la législation.

 

Toutes les heures non payées par beaucoup d'employeurs dans notre secteur d'activité ont d'importantes répercussions sur :

  • Nos indemnités conventionnelles de congés payés,
  • Nos primes d'ancienneté,
  • Nos 13ème mois conventionnels,
  • Toutes les autres indemnités légales obligatoires,
  • MAIS AUSSI sur nos droits sociaux ...
  • Auprès de la sécurité sociale en cas d'arrêt maladie,
  • Auprès du régime conventionnel de prévoyance eu égard aux cotisations sur nos bulletins de salaires,
  • Auprès du pole emploi en cas de chômage,
  • Ou bien encore auprès du régime de retraite concernant la validation des trimestres.

 

 

 Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.